07/04/2010

[Liberté ou apathie?]

par Monsieur X. reçu par mél le 07 avril 2010


La guerre continue.
En Belgique le conflit est de basse intensité, la violence est avant tout morale.
On veut nous spolier notre esprit critique, du fruit de notre travail et du peu de bien commun qui nous reste.

Je vous ai déjà parlé de l'argent dette, un documentaire de Paul Grignon. Libre de droits, il vient d'être complété par un second opus.
On peut les télécharger, visionner, distribuer légalement.

Une critique du film et de ses idées peut être trouvé en lisant le monde diplo. Je vous en sort un extrait que je trouvé éclairant il est écrit par un économiste du nom de Lordon.

"(...)il faut bien reconnaître que ce débat « parallèle » sur la création monétaire a été lancé de la plus maladroite des manières et que le sens commun académique a quelques bonnes raisons de renâcler aux accents légèrement paranoïaques de la vidéo de Paul Grignon qui, sur fond de musique inquiétante, dévoile la formidable conspiration : la monnaie est créée ex nihilo par les banques… Évidemment le goût du sensationnel en prend un coup sitôt découvert que la conspiration de la création monétaire ex nihilo fait l’objet des enseignements de première année universitaire, et même des lycées, à l’occasion desquels la « révélation » a jusqu’ici provoqué peu d’évanouissements. Une bonne moitié de la vidéo-scoop de Grignon était donc déjà en vente libre et disponible dans n’importe quel manuel pour classes de Terminale SES…"

http://blog.mondediplo.net/2009-01-05-Pour-un-systeme-socialise-du-credit
Ainsi donc point de complot! C'est une bonne chose.
Que l'on puisse vérifier les dire de Mr Grignon en lisant un bouquin pour 1e candi est plutôt rassurant également.

Dans les faits c'est plus compliqué. J'ai mené ma petite enquête auprès d'amis, de la famille, de mes banquiers, etc.
*Qui crée l'argent?
*Qu'est-ce qu'une réserve fractionnaire?
*La création monétaire ex-nihilo est-elle possible?

Trois questions que j'ai posé régulièrement depuis deux ans. Très peu de réponse et d'intérêt en général...

Sur la toile, le moins que l'on puisse dire est que cela ne fait pas l'unanimité. Il suffit d'aller faire un tour sur le blog de Paul Jorion pour voir qu'il n'y a pas consensus .

Souvent dans la vraie vie, avec des vrais gens c'est plutôt l'incompréhension. Quelles questions bizarres... pourquoi se prendre la tête avec des choses que nous ne maîtrisons pas... pourquoi réfléchir alors que d'autres le font à notre place?

Un diplôme d'une business school m'a bien expliqué les réserves fractionnaires et comment une banque prête plus d'argent qu'elle n'en a tout en évitant de répondre pour la création ex-nihilo dont visiblement il ne maîtrisait pas l'issue.

C'est en posant la questions aux banquiers que je me suis le plus amusé et que j'ai été réellement surpris. Je vous invite à faire de même.

Des gens bien placés à l'ex fortis ne connaissaient pas la réserve fractionnaire, j'ai même entendu plusieurs fois que la banque ne prête que ses dépôts.
C'est à croire que des économistes comme Lordon ou Allais racontent n'importe quoi ou alors serait-ce mon banquier? Qu'en pensent les islandais?

Et dire que l'argent repose uniquement sur la confiance...
En avez-vous encore?

Qui n'a pas entendu ses vingt derniers mois les noms de Ponzi, Kerviel, Madoff. Combien ont-ils pris dans la caisse?Un, cinq, cinquante milliards?
Tout le monde en a parlé, tous les journaux en ont fait leur choux gras. Mais ne seraient-ils pas s'ils sont coupable de ce dont on les accuse, que de vulgaires voleurs de cacahuètes comparés à d'autres?
9000 milliards de dollars ont disparus des comptes de la FED. Tapez "Inspecteur Sherman Alan Grayson" dans votre moteur de recherche
2300 milliards ont été perdus de vue avant septembre 2001 par le pentagone

Ces dossiers auraient-ils mérités de retenir notre attention?

Posez la question autour de vous à tout ceux qui travaillent (ont travaillé) dans les milieux financiers, bancaires, politiques etc.
La "raison" veut que l'on nie ses évènements. Les banquiers et politiciens l'ignorent ou feintent de l'ignorer. Les médias couvrent le tout et cela sort de l'imaginaire public. On mieux on en entend plus parlé au pire on les classe en "conspirationisme" pour mieux les ignorer.
Si vous connaissez quelqu'un qui s'y connaît en finance et qui s'intéresse à ce dossier de vol, présentez le moi. Je n'en connais aucun!

Il y a bien une guerre en cours pour nous empêcher d'accéder au cœur de l'actualité.

La santé est un élément clé également de cette guerre de basse intensité.
La peur de la pandémie que les médias ont essayé de nous faire avaler aura permis a certains voir la propagande à l'œuvre.
Ceux qui ici en Belgique veulent se soigner par les plantes sont vite confronté à l'interdit.
Qu'il s'agisse de Stevia, de Croton Lechleri ou d'autres. des panacées utilisées de manière séculaire à l'échelle de continents sont illicites chez nous.

On a de la chance d'habiter en Belgique, on n'entend pas le bruit des bombes et nous n'avons pas l'odeur des cadavres qui brûlent ou qui se font bouffer par les mouches. Ni le bruit ni l'odeur.
Il en va autrement des Afghans, des Irakiens, des Honduriens et de beaucoup d'autres sur toute cette belle planète.

Nos six F16 de "combat-humanitaire" et les six-cents soldats qui les accompagnent vont pouvoir continuer à chasser du terroriste pendant encore longtemps.

Aucun politicien belge n'est prêt à reconnaître que nous sommes un état vassal et que nous ne maîtrisons pas notre destin.
Nos suivons tête baissé les ordres venus d'outre-atlantique.

Pour voir comment nos soldats si braves et valeureux imposent la Liberté et la Lumière aux peuples opprimés cliquez sur les liens plus bas.

Leçon de conduite
Justice rapide
Muselage de la presse libre

Recherchez la voix de la résistance, que disent les "terroristes" que l'on ne nous montre pas? S'agit-il de la même espèce de vermines terroristes que les nazis et leurs copains chassaient chez nous il y a soixante ans?

Merci de m'avoir lu.
Lire la suite / lien permanent